Stress et cerveau

Cerveau, érosion et démence
Photo de Engin Akyurt

Nous savions jusqu’à présent que le stress provoquait, entre autres, sur notre corps des troubles du comportement alimentaire, des problèmes de peau, des problèmes gastro-intestinaux, cardiaques et pulmonaires ainsi que le bruxisme. Mais les chercheurs du Albert Einstein College of Medicine de New York ont également démontré qu’un stress intense et prolongé modifie certaines structures du cerveau et diminue sa taille.

«Le stress peut causer une «érosion» du cerveau»

Dans une étude portant sur les conséquences du stress engendré par les événements du 11 septembre 2001 sur des travailleurs de Wall Street, l’équipe du Dr T. Byram Karasu, psychiatre, spécialiste de la dépression et des désordres de la personnalité, a montré que l’effet d’un stress intense peut provoquer un développement de la démence.

D’autres événements traumatisants comme l’inceste ou le viol, ou encore dans une moindre mesure, les effets prolongés d’un stress lors d’un mariage malheureux (si la personne ne peut pas sortir de ce mariage), peuvent provoquer des effets identiques. 

L’impact peut être si important qu’il peut constituer un facteur de risque dans le développement de la démence.

En conclusion, ces données scientifiques laissent apparaitre que le stress, parce qu’il perturbe le système immunitaire et influe sur le taux de glucose dans le sang, peut avoir un effet encore plus néfaste sur la matière grise que ce que l’on croyait jusqu’ici.


Pourtant, le stress fait partie de notre vie avec son lot de difficultés quotidiennes.
Ce qui devient problématique, c’est lorsque l’on se sent démuni et impuissant pour y faire face.

Alors, apprenez à le gérer !

Nathalie

Besoin d'une aide extérieure pour avancer?
Je vous guide en cabinet ou par Skype.
Renseignements sur Nathrelax.com

Laisser un commentaire