Qui décide ?

Photo de Victoriano Izquierdo

Les expériences sur l’anticipation menées par le professeur en neurologie Benjamin Libet (1917-2007) ont montré que le désir de faire un mouvement était antérieur à l’action.

Le cerveau des sujets étudiés était préparé à l’action avant même de savoir qu’ils voulaient bouger.

Le cerveau serait influencé par les informations collectives reçues au préalables (publicité, propagande, etc.) et se les ré-approprierait de façon bonne ou mauvaise en fonction des préoccupations de l’individu.

Ainsi, par exemple, un virus ou un bactérie ne se développe pas uniquement en fonction de ses caractéristiques biologiques mais également par la crainte induite de la maladie et peut donc devenir plus ou moins dangereux en fonction des craintes développées par chacun.


Ne laissez pas votre présent être choisi par d’autres, reprenez le contrôle de vos pensées.

Nathalie

Besoin d'une aide extérieure pour avancer?
Je vous guide en cabinet ou par Skype.
Renseignements sur Nathrelax.com

La pâquerette

La pâquerette
Photo de Guillaume de Germain

La pâquerette a le mérite d’être non seulement une jolie inflorescence qui embellit pelouses et prairies dès le début du printemps, mais aussi d’être une plante comestible et médicinale.

Tout se mange dans la pâquerette

Les feuilles peuvent se manger en soupe ou en salade. Et l’inflorescence peut se manger en bouton en condiments ou bien fleurie.

La pâquerette est plus intéressante en médicinale. En application locale, elle a une action sur les inflammations de la peau grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes.
Elle peut être également utilisée en macérât sur les hématomes ou les douleurs car elle active la microcirculation sanguine et lymphatique.

Elle est aussi dépurative et permet donc, en infusion, d’éliminer certaines substances toxiques.

Enfin, elle peut être utilisée en application régulière sur la peau pour la raffermir.


Recette du macérât

  • Remplir un bocal d’inflorescences séchées et le remplir d’huile d’olive de façon à recouvrir les plantes.
  • Fermer le bocal de façon non-hermétique.
  • Laisser macérer en moyenne trois semaines à température douce à l’abri des rayons direct du soleil.
  • Filtrer et appliquer selon les besoins.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, l’enrichir avec de la vitamine  « E » liquide
(environ 0,5 %).

Prenez soin de vous !

Nathalie

Origine de la Vie

Les Microzymas
Photo de Hal Gatewood

Le Professeur Antoine Béchamp (1816-1908) a démontré que les noyaux cellulaires ne sont en fait que des réservoirs de « Microzymas ».

C’est donc le Microzyma qui est l’unité de base de la Vie et non la Cellule.


On a retrouvé des Microzymas vivants dans des fossiles de plus de douze millions d’années ainsi qu’au sein des plus volumineux météorites recensés sur la planète.
Les géologues les appellent, eux, des «nanobes» ou «nanobactéries».

Propres à chacun, les Microzymas sont à l’origine de nos caractères héréditaires

Ces caractères seraient en fait des informations présentes dans l’eau vivante*, comme sur une bande magnétique, probablement sous forme purement énergétique.

Tout Microzyma étranger en visite dans un organisme qui n’est pas le sien, est conscient qu’il n’est pas chez lui et n’a de cesse de vouloir en partir. Ce qui contredit la théorie de la contagion de Pasteur mais explique le rejet des greffes, qui n’est probablement pas un phénomène de rejet mais un départ volontaire de ces Microzymas étrangers.

Rien n’est la proie de la mort, tout est la proie de la Vie !

Professeur Antoine Béchamp

Et si Pasteur était dans l’erreur ?
Et si ce que l’on nous enseigne n’était pas la vérité ?
A vous de juger…

Vous l’avez compris, le Microzima possède un cœur de silice qui, comme une bande magnétique ou une clé USB, capte les fréquences énergétiques de votre cerveau.

Le Microzyma est le lien entre l’énergie spirituelle et la matière organique, entre la biologie et la physique quantique

Et lorsque le « Mal à dit », les Microzimas sont là pour éteindre le feu qui vous consume.

Alors, si vous souhaitez modifier les informations envoyées à vos Microzimas, vous pouvez programmer ou reprogrammer votre cerveau par la relaxation, la sophrologie ou l’hypnose. Ainsi, vous échapperez au stress et donc à la maladie.

Nathalie

* Pour comprendre ce qu’est l’eau vivante, je vous invite à regarder l’extraordinaire documentaire sur la Mémoire de l’eau, que j’ai publié le 25 juin 2020.

Besoin d'une aide extérieure pour avancer?
Je vous guide en cabinet ou par Skype.
Renseignements sur Nathrelax.com