L’anxiété

L'anxiété
Photo de Fernando

« L’anxiété est une réaction normale qui devient une maladie lorsqu’elle survient alors qu’aucun événement ne la justifie vraiment. On parle alors de troubles anxieux, incompatibles avec la vie quotidienne »

Vidal

Il y a plusieurs facteurs qui entre en jeu dans les troubles anxieux.
Tout d’abord, il existe une prédisposition chez tout le monde. Face à un même événement, certains présentent des états de peur plus ou moins marqués. Puis il y a la façon dont l’événement est vécu. Et enfin, la façon dont la situation est gérée.

L’anxiété sera donc produite par l’inquiétude provoquée dans l’attente de la survenue d’un tel événement.

Dans une grande majorité de cas (par exemple passage d’examen, deuil, maladie d’un proche, situation dangereuse) l’état d’anxiété reste normal, voire salvatrice car elle nous permet d’avoir une réaction adéquate.
Dans tous les cas, elle devient pathologique lorsque la réaction est disproportionnée par rapport à l’événement, entravant ainsi la vie quotidienne. Mais elle peut également devenir pathologique en l’absence de problème réel et, dans ce cas, le trouble anxieux est provoqué par les conséquences négatives envisagées.

Au niveau psychologique, les personnes souffrant de troubles anxieux peuvent ressentir de fortes tensions avec une sensation de perte de contrôle, crise de panique, crainte de mourir, etc; pouvant conduire à un comportement d’évitement ou dépressif.

Au niveau physique, ce sont des symptômes tels que tachycardie, palpitations, fatigue, tensions musculaires, vertiges, tension artérielle élevée, transpiration, nausées, etc.

La relaxation, la sophrologie et l’hypnose tiennent ici toute leur place.
Ces techniques permettent une action directe sur la gestion des symptômes physiques et sont des plus utiles pour reprogrammer les pensées et comportements irrationnels.

Tout problème trouve sa solution…

Nathalie

Vous pourrez trouver dans mon article “Déstresser par la respiration“, en écoute libre, un exercice de respiration qui vous permettra de trouver le calme.

Vous trouverez également, en téléchargement, dans la boutique, une séance de relaxation intitulée “Contrôler ses émotions“. Extrait :

« Déstresser » par la respiration

« Déstresser » par la respiration

En contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque

Un grand nombre de mes clients est très sensible aux exercices de respiration de début de séance car cela permet une coupure progressive avec toutes les agressions de la vie quotidienne. 

Dans les cas très nombreux de stress liés à la fatigue, au surmenage ou aux différents troubles mineurs, la pratique d’un exercice respiratoire est très profitable car elle permet de gérer les émotions, de combattre par exemple la timidité, les craintes et angoisses jusqu’à développer l’assurance et la confiance en soi.

Nous savons que le rythme respiratoire et le rythme cardiaque sont étroitement liés et donc en contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque. 

Avec une pratique régulière de la respiration contrôlée vous ressentirez un apaisement, un sentiment de bien-être et de plénitude.

Un autre avantage de cette technique est qu’elle rend de nouveau actif les muscles respiratoires qui sont en fait peu mobilisé lors d’une respiration inconsciente. Cela a pour effet de les rendre plus toniques (surtout pour les sédentaires), de stimuler les organes abdominaux par massage, d’exercer une détente neuro-musculaire par massage du plexus solaire.

Je vous propose donc l’exercice suivant :

– Vous allez tout d’abord expirez bien à fond pour expulser l’air vicié de vos poumons, puis vous allez inspirez doucement par le nez en soulevant le ventre. 
– Vous continuez à inspirer en soulevant la région moyenne de la poitrine (ventre toujours gonflé). 
– Puis vous faites passer l’air au sommet des poumons toujours en continuant d’inspirer pour gonfler complètement la poitrine et cette fois en rentrant le ventre. 
– Et enfin, vous expirez doucement par le nez en chassant complètement l’air des poumons.
Et vous enchainez…

Pour commencer il est souhaitable de réunir toutes les conditions nécessaires favorables à une bonne relaxation.
Alors installez-vous, soit assis dans un fauteuil confortable avec le dos bien en appui, les bras posés sur les accoudoirs, soit allongé avec la tête légèrement soutenue, le dos droit bien en appui sur le support, mains posées à plat et jambes légèrement écartées, pointes des pieds se tournant vers l’extérieur.

Vous pouvez répéter ce petit exercice chaque fois que vous vous sentez stressé.
Bien sûr cette méthode nécessite de votre part un effort de concentration et donc un contrôle de la pensée… 

Nathalie