Je suis bon !

En passant

Je suis bon !

En Afrique du sud, dans la tribu Babemba, lorsqu’un des membres de la communauté fait quelque chose de mauvais ou nuisible aux autres, la tribu se réunit, place la personne au centre du village et, durant deux jours, tous les membres rappellent à cette personne les merveilleuses choses qu’elle a accomplies.

Cette tribu sait que chaque être humain est foncièrement bon mais que parfois, les gens font des erreurs et la communauté voit cela comme un appel à l’aide.

Chacun de nous ne désire que sécurité, amour, paix et bonheur.

En s’unissant, en l’aidant à renouer avec sa vraie nature et en lui rappelant qui il est vraiment, la tribu le soutient jusqu’à ce qu’il se souvienne parfaitement de sa nature profonde dont il avait été temporairement débranchée :

« Je suis bon ! »


Une immense reconnaissance à Sadio Mané, joueur de football professionnel.

« J’ai résisté à la faim, j’ai travaillé dans les champs, j’ai joué au football pieds nus, je n’avais aucune éducation et bien d’autres choses encore… mais aujourd’hui, avec ce que je gagne grâce au football, je peux aider mon peuple.

J’ai construit des écoles, un hôpital, nous offrons des vêtements, des chaussures, de la nourriture aux personnes vivant dans une extrême pauvreté. 

En outre, je donne 70 euros par mois à tous les habitants d’une région très pauvre du Sénégal. Je n’ai pas besoin d’étaler des voitures de luxe, des villas de luxe, de voyager et encore moins des avions, je préfère que mon peuple reçoive un peu de ce que la vie m’a donné.»

La manipulation

La manipulation
Photo de GR Stocks

La manipulation dans nos relations se fait à tous les niveaux, aussi bien au niveau familial, amical, professionnel, religieux que politique.

« La manipulation est aux démocraties ce que la matraque est aux régimes totalitaires »

Noam Chomsky

Je vous cite aujourd’hui un extrait du dernier livre de Laurent Gounelle “Le réveil” qui explique très bien ce sujet, appliqué par nos gouvernants:

« S’appuyer sur la peur est le meilleur moyen de conduire les gens à renoncer à leurs libertés. « Celui qui contrôle la peur des gens devient la maître de leurs âmes », disait Machiavel.

Plus on met les gens dans un état de peur, plus ils acceptent de se soumettre à l’autorité censée les protéger. Et plus on fait durer cet état, plus ils s’habituent à être controlés.

Il convient donc de saisir toutes les opportunités qui se présentent dans l’actualité pour instiller des peurs et ainsi rendre le peuple demandeur d’une autorité et d’une fermeté nouvelles. Et lorsque celles-ci se mettent en place, il convient de les maintenir le plus longtemps possible pour habituer les esprits, jusqu’à ce qu’elles semblent normales.
Naturelles. La privation de libertés se fait alors au nom de l’intérêt général. Ce que chacun peut bien comprendre. Et accepter.

On obtient ainsi une soumission douce, sans recourir à la violence physique. La violence est bien là, mais elle est seulement morale. Psychologique. »


Les médias sont complices de cette manipulation psychologique.
En voici un exemple :

Explication de la création du générique du 20 heures de TF1 – 1mn 42sec

La force de l’espoir

En passant

Court métrage d’animation – 9min 55sec

WiNDUP met en lumière la nature fragile de la vie et ce que cela signifie de ne jamais abandonner.

Il met aussi en lumière la force de l’Espoir et de l’Amour pour réaliser des miracles.

Nathalie