Vivre dans la joie

Photo d’Artem Beliaikin

Quel merveilleux plaisir que de prendre un petit-déjeuner en terrasse par cette douce chaleur du matin! Je suis comme une enfant qui ne cache pas sa joie de réaliser ce petit plaisir simple, petit plaisir simple de la vie qui participe à mon bonheur.

Nul besoin d’aller chercher très loin ce qui parfois est à portée de main.


Bien sûr, certains me rétorqueront que tout le monde n’a pas la chance d’avoir une terrasse chez soi. Certes! Mais vos plaisirs sont certainement autres.

Le plaisir est la satisfaction que nous ressentons grâce à un élément venant de l’extérieur. 

La joie est un moment de plaisir intense que l’on ressent dans tout son être.

La joie que l’on apporte à ce que l’on fait est une des clés de la porte du bonheur.
Quelque soit l’action entreprise, si elle est faite en conscience, avec attention, confiance et amour, elle vous remplie de joie et elle embellie votre journée.

A chacun de remettre joie et amour dans son coeur pour égayer et rendre sa vie plus lumineuse. Si vous faites cela pour chaque action, alors vous pourrez dire adieu aux corvées et aux contraintes. Vous ne subirez plus et votre vie s’enjolivera chaque jour un peu plus.

La joie est contagieuse et attractive.
Plus vous apportez de joie dans votre vie, plus vous êtes heureux; et plus vous transmettez ce sentiment à ceux qui vous entourent plus vous attirez à vous les gens heureux.

Alors je crie un grand OUI à la vie et à toutes les joies qu’elle nous procure!

Le bonheur est un état d’être qui se cultive à l’intérieur. 

Célébrons chaque jour qui passe comme un cadeau, en nous amusant davantage et en prenant soin de nos proches.

Retrouvons la joie de vivre, celle qui est à l’intérieur de nous. La vie n’en sera que plus simple, plus belle… et nous vivrons des Jours Meilleurs !

Nathalie

Si vous souhaitez approfondir ce sujet,
je vous recommande le livre de Frédéric Lenoir:
« La puissance de la joie »

La mémoire de l’eau

En juin 1988, Jacques Benveniste, chercheur de l’INSERM, publiait dans «Nature» un article explosif sur la «mémoire de l’eau».

Cette publication allait rapidement provoquer l’une des polémiques scientifiques les plus violentes du 21e siècle. 

« C’est comme si l’eau gardait la mémoire de la substance disparue, à la façon de la cire, qui garde l’empreinte de la clé qu’on y a moulé… »

« Je pense que c’est une affaire aussi importante que Galilée »

Professeur Jacques Benveniste


« Une découverte française pourrait bouleverser les fondements de la physique »

Journal Le Monde, le 30 juin 1988


Malheureusement, après des mois de polémique, la carrière du chercheur est menacée.
Le JT du 7 juillet 1989 annonce que le conseil scientifique de l’INSERM s’est prononcé en faveur du “non renouvellement temporaire” du professeur Jacques Benveniste à son poste de directeur de l’unité 200, suite à la polémique sur la «mémoire de l’eau».


Mais, heureusement, quelques années plus tard

Un extraordinaire documentaire révèle à tous les aspects scientifiques et spirituels de l’eau

Le Pouvoir Secret de l’Eau

Parmi d’autres, le Dr. Masaru Emoto et le Prof. Dr. Kurt Wuthrich (Prix Nobel de chimie 2002) révèlent les découvertes étonnantes de leurs recherches sur un élément que nous connaissons tous, mais dont nous ne savons finalement pas grand-chose.

Le Pouvoir Secret de l’Eau [Documentaire complet] – Durée 1h 21mn

Et pour les plus pressés :


« Chacun de nos mots est une goutte d’eau »
Quelle belle conclusion !

Alors, mes amis…

Si vous souhaitez le meilleur pour vos enfants, vos proches (et donc l’humanité toute entière), arrangez-vous pour qu’ils entendent tout le bien que vous pensez d’eux !

Nathalie

L’Artemisia, une plante miraculeuse ?

Artemisia Annua

Utilisée en herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans, l’ Artemisia Annua réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28% utilisée seule.
Mais, combinée avec le Fer, cette plante incroyable tuerait 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures.

  • Artemisia Annua améliorerait considérablement l’ensemble du système intestinal.
  • Prise en tisane, elle serait le traitement le plus efficace contre le paludisme.
  • L’artémisinine pourrait traiter efficacement l’infection par levure.
  • Elle tuerait les parasites.
  • Soulagerait les douleurs articulaires associées à l’arthrite.
  • Et enfin, l’artémisinine tuerait les cellules cancéreuses.

La fonction peroxyde de la molécule d’artémisine d’Artemisia Annua réagit avec les ions Fer en libérant un radical Oxygène libre extrêmement oxydant et fatal pour les cellules riches en Fer. Ce qui explique la destruction des parasites du sang (Plasmodium falciparum) ou leur forte inhibition ainsi que la destruction des cellules tumorales (Cancer du poumon).

D’autres substances contenues dans la plante entière agissent en synergie pour une efficacité supérieure, il s’agit en fait d’une multi-thérapie.

L’artémisinine tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures lorsqu’elle est liée au Fer.

Étude de l’Université de Washington
menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai
PUBLIÉE DANS «SIENCES DE LA VIE»

Les cellules cancéreuses aiment le Fer et donc ingèrent le mélange fer-artémisinine et lorsqu’elle est liée au Fer, l’artémisinine est 34000 fois plus efficace pour tuer les cellules cancéreuses!

Et selon des études publiées dans des revues comme Life Sciences, Cancer Letters et Anticancer Drugs , l’artémisinine peut tuer les cellules cancéreuses à raison de 12000 cellules cancéreuses pour chaque cellule saine.

L’extrait de feuilles d’Artemisia Annua a des activités antioxydantes puissantes.
Il peut aider les personnes atteintes de leucémie par une cytotoxicité vis-à-vis de ces cellules.

Bien que cette plante soit sujette à polémiques l’Artémisia Annua est toujours une herbe à considérer.

Nathalie


Pour en savoir plus :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Artémisinine

Reportage à voir absolument (39 mn)

Il est où le bonheur ? Il est où ?

Le monde est le reflet des individualités.

Chacun décide de régler ses «dettes», dettes du passé.
Le monde va donc changer !
Les paradigmes se reconstruisent dans le coeur de chacun (enfin  pour beaucoup), reflétant dans l’univers une nouvelle ère.
Le changement est imminent car l’on veut en finir des vies insatisfaites ! 

Mais où se cache le bonheur ?

Une ancienne légende hindoue raconte :

« Il y eu un temps où tous les hommes étaient des dieux.
Mais ils abusèrent tellement de leur divinité, que brahmâ, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il serait impossible de le retrouver.

Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :
– Enterrons la divinité de l’homme dans la terre.
Mais Brahmâ répondit :
– Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera.
Alors les dieux répliquèrent :
– Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans.
Mais Brahmâ répondit à nouveau :
– Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface.
Alors les dieux mineurs conclurent :
– Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour.
Alors Brahmâ dit :
– Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme; nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à la chercher.

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre. Il a exploré, escaladé, plongé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui ».


Chaque jour, le nombre de «chercheurs» s’accroît et deviennent des «trouveurs».
Il y a donc grand espoir que le monde change pour de bon vers…
Des Jours Meilleurs !

Nathalie

« Déstresser » par la respiration

En contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque

Un grand nombre de mes clients est très sensible aux exercices de respiration de début de séance car cela permet une coupure progressive avec toutes les agressions de la vie quotidienne. 

Dans les cas très nombreux de stress liés à la fatigue, au surmenage ou aux différents troubles mineurs, la pratique d’un exercice respiratoire est très profitable car elle permet de gérer les émotions, de combattre par exemple la timidité, les craintes et angoisses jusqu’à développer l’assurance et la confiance en soi.

Nous savons que le rythme respiratoire et le rythme cardiaque sont étroitement liés et donc en contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque. 

Avec une pratique régulière de la respiration contrôlée vous ressentirez un apaisement, un sentiment de bien-être et de plénitude.

Un autre avantage de cette technique est qu’elle rend de nouveau actif les muscles respiratoires qui sont en fait peu mobilisé lors d’une respiration inconsciente. Cela a pour effet de les rendre plus toniques (surtout pour les sédentaires), de stimuler les organes abdominaux par massage, d’exercer une détente neuro-musculaire par massage du plexus solaire.

Je vous propose donc l’exercice suivant :

– Vous allez tout d’abord expirez bien à fond pour expulser l’air vicié de vos poumons, puis vous allez inspirez doucement par le nez en soulevant le ventre. 
– Vous continuez à inspirer en soulevant la région moyenne de la poitrine (ventre toujours gonflé). 
– Puis vous faites passer l’air au sommet des poumons toujours en continuant d’inspirer pour gonfler complètement la poitrine et cette fois en rentrant le ventre. 
– Et enfin, vous expirez doucement par le nez en chassant complètement l’air des poumons.
Et vous enchainez…

Pour commencer il est souhaitable de réunir toutes les conditions nécessaires favorables à une bonne relaxation.
Alors installez-vous, soit assis dans un fauteuil confortable avec le dos bien en appui, les bras posés sur les accoudoirs, soit allongé avec la tête légèrement soutenue, le dos droit bien en appui sur le support, mains posées à plat et jambes légèrement écartées, pointes des pieds se tournant vers l’extérieur.

Vous pouvez répéter ce petit exercice chaque fois que vous vous sentez stressé.
Bien sûr cette méthode nécessite de votre part un effort de concentration et donc un contrôle de la pensée… 

Nathalie

Vers un monde meilleur !

Photo de Zwaddi

Nous vivons une période particulière.
Certains événements se déroulent qu’il faudra « digérer ».

Ne vous posez pas trop d’interrogations, car c’est une question de révolution.
Tout le monde ne sera pas concerné par cette nouvelle guerre qui a commencé. Nous ne sommes pas tous des guerriers. L’humanité est en mouvement. Tout bouge à présent.

Le monde se réveille à ses rêves d’égalité, à ses rêves de justice et de fraternité pour vivre enfin dans l’harmonie.

Beaucoup résiste encore car l’idée de changement n’est pas chose facile.
Abandonner l’avant présente quelques dangers, quelques incertitudes pas toujours évidents à gérer pour les âmes effrayées. Mais cette fois cela sera inévitable, la majorité l’a décidé.
Certains y perdront, d’autres y gagneront pour atteindre l’équilibre.

Notre avenir est entre nos mains, alors construisons-le dès maintenant.

Le pouvoir de nos pensées se met en place progressivement mais agit de plus en plus rapidement. Nous y sommes prêts! Nous avons la capacité de le manifester. Laissons entrer en nos cœurs la nouveauté. Créons en nous et autour de nous la beauté. Ouvrons les yeux sur notre belle planète et laissons-nous aller à rêver !

Tous ces instants sont palpitants. Alors vivons les en toute conscience…

Nathalie

Le renouveau

Photo de Caleb Jones

Beaucoup d’individus sur cette planète ont été touchés par les événements récents. Que vous le vouliez ou non, cela laissera des traces en chacun de nous. 

Chacun à sa manière a réagi face à cette situation inédite de confinement, pour certains en restant en « sécurité » chez soi (de façon contrainte ou non), pour d’autres en travaillant dans des conditions particulières. 

Des rêves ont repris forme, tandis que des vies se déchiraient.

Pendant que la télévision nous insufflait non-stop le sentiment que nous devions tous avoir peur, (et même très peur), chacun a été placé face à lui-même de gré ou de force: quelques petites constatations par-ci, quelques petits bilans par là. Chacun y est allé dans la découverte de soi, de ses capacités d’absorption de la peur, de compréhension, de réflexion.

Que ressort-il de tout cela ?
Avez-vous envie que tout redevienne comme avant car finalement votre vie n’était pas si mal?
Avez-vous envie de vivre vos rêves car finalement la vie peut être plus courte que prévu?
Avez-vous envie de vous débarrasser une bonne fois pour toute de vos démons, car finalement ils vous freinent sur le chemin de la réalisation de soi?

Là… tout de suite… que désirez-vous ?
Examinez, évaluez de façon posée et objective les faits de votre vie.
Comment se déroule votre vie? 

L’évaluation faite, explorez, si le cœur vous en dit, une nouvelle route.
Peut-être ramasserez-vous le bonheur en chemin… 

Nathalie

Être soi-même

Photo de Vidar Nordli-Mathisen

« Le bien suprême est comme l’eau, qui nourrit toutes choses sans en avoir l’intention. Elle se contente des places inférieures que les autres dédaignent. Ainsi elle est comme le Tao.

En ta demeure, vis près du sol.
En pensées, reste simple.
En conflit, sois juste et généreux.
En gouvernant, n’essaie pas de contrôler.
En travaillant, fais ce que tu aimes.
En famille, sois pleinement présent.

Lorsque tu te satisfais d’être simplement toi-même 
et ne te compares ni ne te mets en compétition,
tout le monde te respecte.

Emplis ton bol à ras bord et il débordera.
Aiguise ton couteau sans relâche et il s’émoussera.
Cours après l’argent et la sécurité et ton coeur ne s’apaisera jamais.
Soucis-toi de l’approbation des gens et tu seras leur prisonnier. »

Extrait du Tao Te King de Lao-Tseu