Notre part d’ombre

Part d'ombre
Photo de Johannes Plenio

Que nous en soyons conscients ou non, la période que nous vivons est extrêmement propice aux changements.

Notre part d’ombre se trouve en ce moment plus que jamais exacerbée, nous apportant ainsi la possibilité de « grandir » et devenir qui nous sommes vraiment.

Ces événements sociétaux nous contraignent à apporter des modifications dans nos vies et nous imposent aussi une transmutation de notre être.

Tout ce qui arrive dans nos vies est utile

Ce monde de dualités est un passage nécessaire pour progresser car nous ne pouvons connaître le bonheur si nous n’avons pas connu le malheur, par exemple, ou se satisfaire de notre richesse si nous n’avons pas un jour connu le manque, ni connaître notre part lumineuse si nous ne connaissons pas notre part d’ombre.


« L’ombre est quelque chose d’inférieure, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection.
La vie nécessite pour son épanouissement non pas la perfection mais de la plénitude. Sans imperfection, il n’y a pas de progression, ni ascension.
L’ombre est la personnification de tout ce que le sujet refuse de reconnaître et d’admettre en lui. Se mêlent en elle les tendances refoulées du fait de la conscience morale, des choix qu’il fait, pour sa vie ou d’accéder à des circonstances de son existence et les forces vitales les plus précieuses qui n’ont pas pu ou pas l’occasion d’accéder à la conscience. »

Carl Jung

Il est important d’accueillir cette part d’ombre, qui est soit refoulée et se révèle à la conscience soit dissimulée derrière notre masque social, pour devenir des êtres épanouis.

Afin de ne pas vous égarer et perdre pieds, si vous pensez ne pas être parfaitement « ancré », n’hésitez pas à vous faire accompagner sur ce chemin périlleux.

Nathalie

Besoin d'une aide extérieure pour avancer?
Je vous guide en cabinet ou par Skype.
Renseignements sur Nathrelax.com

Laisser un commentaire