Argent et bonheur

Steve Jobs

« J’ai atteint le summum du succès dans le monde des affaires.
Aux yeux des autres, ma vie est une réussite »

« Cependant, mis à part le travail, j’ai eu peu de joie.
En fin de compte, la richesse n’est qu’un fait auquel je me suis habitué.

En ce moment, allongé sur mon lit d’hôpital, et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que toute la reconnaissance et la richesse dans laquelle j’ai pris tant de fierté, a pâli et est devenue insignifiante face à la mort imminente.

Vous pouvez employer quelqu’un pour conduire votre voiture ou gagner de l’argent pour vous mais c’est impossible d’engager quelqu’un pour supporter la maladie et mourir pour vous.

Les choses matérielles perdues peuvent être retrouvées. Mais il y a une chose qui ne peut jamais être trouvée quand elle est perdue – “la vie”.
Quelle que soit l’étape de la vie à laquelle nous sommes actuellement, avec le temps, nous serons confrontés au jour où le rideau se ferme.

Aimez votre famille, votre conjoint et vos amis…
Traitez-les bien. Chérissez les.

Au fur et à mesure que nous vieillissons, et devenons plus sages, nous réalisons lentement que porter une montre à 300 $ ou 30 $ – les deux donnent la même heure… 
Que nous ayons un portefeuille ou un sac à main de 300 $ ou de 30 $ – le montant à l’intérieur reste le même; 
Que nous conduisons une voiture de 150.000 $ ou une voiture de 30.000 $, la route et la distance sont les mêmes, et nous arrivons à la même destination. 
Que nous buvions une bouteille de vin à 1000.$ ou à 10 $, la gueule de bois est la même; 
Que la maison dans laquelle nous vivons mesure 300 ou 3000 pieds carrés – la solitude est la même.
Vous réaliserez que votre véritable bonheur intérieur ne provient pas des choses matérielles de ce monde. 
Que vous voyagiez en première classe ou en classe économique, si l’avion tombe en panne, vous tombez avec lui…

Par conséquent… J’espère que vous vous rendez compte, quand vous avez des amis, des copains, des frères et sœurs, avec qui vous discutez, riez, parlez, chantez… parlez du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest… du ciel et la terre…
c’est le VRAI bonheur !

Un fait incontestable de la vie:
N’éduquez pas vos enfants à être riches. Éduquez-les pour être heureux.
Ainsi, quand ils grandiront, ils connaîtront la valeur des choses et non leurs prix ».

Derniers mots de Steve Jobs, milliardaire, mort à 56 ans.

L’obscurantisme

Obscurantisme : Attitude, doctrine, système politique ou religieux visant à s’opposer à la diffusion, notamment dans les classes populaires des « lumières », des connaissances scientifiques, de l’instruction, du progrès.

L'obscurantisme

Le problème est que cela ne concerne plus uniquement la classe dite ‘populaire’, comme le dit le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) mais bien l’ensemble de notre société.

Un peuple dans l’ignorance est un peuple que l’on peut contrôler et manœuvrer à volonté

Dès la naissance tout est fait pour séparer l’enfant des parents et de la mère en particulier. Pour cela, il suffit de maintenir les foyers dans une certaine pauvreté et « d’inciter » les couples à déléguer l’éducation de leurs enfants pour pouvoir subvenir à leur besoin d’argent. Je ne parle pas ici de celles ou ceux qui ont envie de travailler pour s’épanouir ou autre mais de celles et ceux qui y sont contraints par nécessité.

Ensuite, nos enfants sont confiés au système éducatif: l’école.
Le royaume de la conformité et de la normalité!
Pour ceux qui pensent fièrement que leurs enfants sont de plus en plus intelligents, j’apporte un peu Bémol. Les programmes scolaires fondent comme neige au soleil au fil des décennies. Et, plus ils progressent dans les études, plus ils sont formatés à ce que l’on attend d’eux et surtout dans un domaine d’expertise réduisant leur champs de vision. Bien sûr, on ne peut absolument pas tout connaître, mais l’ouverture d’esprit et la capacité d’apprentissage est fondamentale pour évoluer avec intelligence et avoir une bonne compréhension du monde qui nous entoure.

Puis, vient l’heure d’entrer dans le « monde du travail » qui laisse bien peu de temps pour s’instruire ou se divertir, surtout quand arrivent les enfants. On attend alors souvent avec une certaine impatience les week-end ou les vacances pour pouvoir « s’évader » de l’enfer des rythmes imposés.

À côté de cela, il y a la religion qui vous oriente dans vos pensées, vous enseignant de saintes écritures, vous dictant vos comportements, orientant la façon d’éduquer les enfants et j’en passe; bref, vous plongeant là aussi dans un « obscurantisme spirituel ».

Et, j’aborderais enfin l’intervention des médias, propageant avec brio malheureusement le modèle de la pensée unique à une population déjà bien fatiguée et qui ne demande plus, après tout cela, qu’à se laisser guider pour être en paix.

Votre ignorance est leur pouvoir!

Et si vous preniez un peu de temps pour être curieux, pour mettre un peu de lumière et bousculer les croyances enseignées…
Et si vous repreniez les rennes de la connaissance sur des sujets vous concernant directement?
Et si vous ne déléguiez plus votre pouvoir dès à présent, que risqueriez-vous, si ce n’est de ressentir une grande satisfaction d’être enfin maître de votre vie?

Nathalie