Le libre arbitre

« Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail. »

Léonard de Vinci

Lorsqu’en 1512, Michel-Ange acheva le plafond de la Chapelle Sixtine de Rome, les cardinaux restèrent des heures à admirer cette magnifique fresque de la création et virent un détail très important.

Dieu et l'homme

Le doigt de Dieu et le doigt de l’homme sont éloignés l’un de l’autre.
Le doigt de Dieu est étendu au maximum alors que le doigt d’Adam a les dernières phalanges contractées.

Le libre arbitre

La dernière phalange contractée du doigt d’Adam représente «le libre arbitre».

Un détail simple avec beaucoup de sens!
Dieu est là, mais la décision de le chercher appartient à l’homme.

S’il veut étendre son doigt, il le touchera et entrera alors en contact avec lui, mais s’il ne le veut pas, il passera toute une vie sans le chercher.

Nathalie


Tant de questions s’offrent à nous :

Pourquoi une marguerite peut-elle avoir quatre-vingt neuf pétales mais jamais quatre-vingt huit ou quatre-vingt dix?
Pourquoi les flocons de neige partagent-ils tous la forme d’une étoile à six branches mais qu’aucun flocon n’est semblable à un autre?
Pourquoi de nombreuses espèces végétales ou animales suivent des critères basés sur la suite de Fibonacci et le Nombre d’Or?

Je vous invite à lire ou relire l’article «L’empreinte de Dieu» (publié le 7 juillet 2020)
https://blog.nathrelax.com/empreinte-de-dieu/
et l’article «Géométrie sacrée» (publié le 8 mars 2021)
https://blog.nathrelax.com/geometrie-sacree/
ou encore l’article «Égo vs Âme» (publié le 8 mars 2022)
https://blog.nathrelax.com/ego-vs-ame/

Et si nous vivions dans un Plan, dans un programme ?

Pour le découvrir, je vous invite à lire ou relire «Le Plan Divin» (publié le 11 novembre 2020)
https://blog.nathrelax.com/le-plan-divin/

La vie est courte

En passant

La vie est courte
Photo de Elijah Hiett

La vie est courte, transgressez les règles, pardonnez rapidement, embrassez lentement, aimez véritablement, riez sans contrôle et ne regrettez jamais quelque chose qui vous a fait sourire.

 Mark Twain