Une santé au naturel

Les plantes peuvent être considérées comme de véritables antibiotiques naturels

Contrairement aux antibiotiques chimiques qui tuent des millions de bactéries dont votre corps a besoin, l’ail n’a pour cible que les bactéries et micro-organismes pathogènes.

L’ail stimule et augmente également la quantité de bactéries saines.
C’est un antibiotique puissant avec une large gamme de bienfaits. C’est également un agent antifongique puissant qui détruit tout antigène, agent pathogène, et micro-organismes pathogènes.

L’oignon est le plus proche parent de l’ail.
Il a une action similaire mais plus douce. Ensemble, ils créent un duo très puissant. 

Le raifort est une plante puissante, efficace pour les affections des sinus et des poumons.
Il ouvre les voies des sinus et stimule la circulation là où les rhumes et la grippe commencent habituellement, comme le diraient la plupart des médecins. 

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires puissantes.
C’est un grand stimulant de la circulation. 

Les piments sont les stimulants de la circulation les plus puissants.
Leurs propriétés antibiotiques n’agissent que là où les affections pathogènes résident. 

Le curcuma est l’épice la plus parfaite, il nettoie les infections et réduit l’inflammation. Il bloque le développement du cancer et prévient la démence.
Il est particulièrement utile pour ceux qui souffrent de douleurs articulaires. 

Cette liste n’est, bien-sûr, pas exhaustive.
Peut-être en connaissez-vous d’autres ?

Nathalie

* Petites précisions : j’aborde ici les bienfaits des plantes dans le cadre de leur utilisation purement alimentaire. Si vous décidez de vous soignez par les plantes, je vous invite à vous rapprocher d’un spécialise. A certaines doses les principes actifs de ces plantes peuvent devenir toxiques.

Laisser un commentaire