Calories chimiques

Calories chimiques
Photo de Matthew Tkocz

Une étude sur les «calories chimiques», menée par des médecins New-Yorkais, conclut que les phtalates (présents dans les nettoyants ménagers et dans les trois-quarts des produits de beauté) détraquent le système hormonal au point d’en affecter notre poids.

Ces «perturbateurs endocriniens» affectent aussi la qualité du sperme des hommes.

Et s’il vous fallait regarder du côté de votre shampoing pour comprendre votre prise de poids ?

Ces chercheurs du Mount Sinaï Medical Center de New York établissent même un lien entre l’utilisation quotidienne des produits contenant des phtalates et une prise de poids importante chez les enfants.
En analysant les urines de jeunes filles, ils ont constaté que celles qui contenaient le plus de phtalates correspondaient aux patientes les plus lourdes. Et les altérations liées aux phtalates sont encore plus préjudiciables en période de régime.

Le Bisphenol A serait également une «calorie chimique»

Ces médecins expliquent qu’en réduisant les apports en matières grasses, on se prive de certaines vitamines, ce qui rend la peau sèche. Pour résoudre ce problème, on utilise alors parfois des crèmes hydratantes… qui contiennent elles aussi des phtalates.
La boucle est bouclée !


Alors soyons vigilant, et prenons le temps de lire les étiquettes des produits que nous consommons afin de nous prémunir au maximum de ces désagréments.

Nathalie

Laisser un commentaire