« Déstresser » par la respiration

« Déstresser » par la respiration

En contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque

Un grand nombre de mes clients est très sensible aux exercices de respiration de début de séance car cela permet une coupure progressive avec toutes les agressions de la vie quotidienne. 

Dans les cas très nombreux de stress liés à la fatigue, au surmenage ou aux différents troubles mineurs, la pratique d’un exercice respiratoire est très profitable car elle permet de gérer les émotions, de combattre par exemple la timidité, les craintes et angoisses jusqu’à développer l’assurance et la confiance en soi.

Nous savons que le rythme respiratoire et le rythme cardiaque sont étroitement liés et donc en contrôlant notre souffle nous pouvons réguler notre rythme cardiaque. 

Avec une pratique régulière de la respiration contrôlée vous ressentirez un apaisement, un sentiment de bien-être et de plénitude.

Un autre avantage de cette technique est qu’elle rend de nouveau actif les muscles respiratoires qui sont en fait peu mobilisé lors d’une respiration inconsciente. Cela a pour effet de les rendre plus toniques (surtout pour les sédentaires), de stimuler les organes abdominaux par massage, d’exercer une détente neuro-musculaire par massage du plexus solaire.

Je vous propose donc l’exercice suivant :

– Vous allez tout d’abord expirez bien à fond pour expulser l’air vicié de vos poumons, puis vous allez inspirez doucement par le nez en soulevant le ventre. 
– Vous continuez à inspirer en soulevant la région moyenne de la poitrine (ventre toujours gonflé). 
– Puis vous faites passer l’air au sommet des poumons toujours en continuant d’inspirer pour gonfler complètement la poitrine et cette fois en rentrant le ventre. 
– Et enfin, vous expirez doucement par le nez en chassant complètement l’air des poumons.
Et vous enchainez…

Pour commencer il est souhaitable de réunir toutes les conditions nécessaires favorables à une bonne relaxation.
Alors installez-vous, soit assis dans un fauteuil confortable avec le dos bien en appui, les bras posés sur les accoudoirs, soit allongé avec la tête légèrement soutenue, le dos droit bien en appui sur le support, mains posées à plat et jambes légèrement écartées, pointes des pieds se tournant vers l’extérieur.

Vous pouvez répéter ce petit exercice chaque fois que vous vous sentez stressé.
Bien sûr cette méthode nécessite de votre part un effort de concentration et donc un contrôle de la pensée… 

Nathalie

Laisser un commentaire