Notre poison quotidien

Notre poison quotidien
Photo de Kerem Karaarslan

Découvert en 1807, l’aluminium est aujourd’hui utilisé dans de nombreux cosmétiques, dans la fabrication d’emballages et d’ustensiles de cuisine, dans les adjuvants vaccinaux ainsi que dans l’eau du robinet que nous consommons chaque jour.

Elles effacent notre mémoire
et perturbent notre comportement

« Nous rapportons des niveaux d’aluminium significativement plus élevés dans les tissus cérébraux des donneurs atteints de la maladie d’Alzheimer, que dans ceux de donneurs sans atteinte neurologique ni neurodégénérescence »

Etude publiée dans le Journal of Alzheimer’s Disease

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives.

Aucun nouveau décompte ne permet de connaître le nombre exact de patients en France, mais 250 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année et selon les estimations, il pourrait y avoir environ 1 275 000 personnes atteintes.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les nanoparticules d’aluminium, vous pouvez cliquer sur ce lien:
https://odysee.com/@olivierprobst:8/nanoparticules-vaccin-danger-sante:6


L’eau c’est la vie !

Je vous invite à voir l’extraordinaire documentaire dans l’article que j’ai publié le 26 juin 2020 sur «La mémoire de l’eau»

Pour voir ce documentaire, cliquez sur le lien « La mémoire de l’eau »
https://blog.nathrelax.com/la-memoire-de-leau/

Parmi d’autres, le Dr. Masaru Emoto et le Prof. Dr. Kurt Wuthrich (Prix Nobel de chimie 2002) révèlent les découvertes étonnantes de leurs recherches sur un élément que nous connaissons tous, mais dont nous ne savons finalement pas grand-chose.

Nathalie

Laisser un commentaire